les mouvements du corps

Agnès et Paul animent l’association loi 1901 « Les Mouvements du Corps » depuis janvier 2012. Ils proposent quatre ateliers de QiGong hebdomadaires qui se déroulent sur les communes de CarcassonneCazilhac et de Palaja.

Agnès et Paul pratiquent les arts martiaux et le QiGong depuis plus de 25 ans. Agnès est diplômée de l’institut Xin’an, de la FEQGAE et enseigne également à l’école Artao. Paul  est éducateur somatique, éducateur sportif diplômé d’état, 4ème dan d’aïkido, titulaire du diplôme supérieur en énergétique chinoise de l’Académie Wang .

les cours collectifs hebdomadaires

Lundi de 11h à 12h : salle des fêtes de Cazilhac
Mardi de 11h à 12h : salle de danse Bouichet-Sawas à Carcassonne
Mardi de 18h30 à 19h30 : salle de réception du stade de Palaja
Mercredi de 9h15h à 10h15 : salle de danse de Palaja

Il n’y a pas de cours de qigong pendant les vacances scolaires et les jours fériés.  Vous pouvez à tout moment faire un essai gratuit en vous présentant en début de séance.

Nouveauté cette année : un atelier hebdomadaire de qigong est créé à Carcassonne, école de danse Bouichet-Sawas, près de l’hôtel du département (à partir de 160 euros tout compris à l’année).

La rentrée de notre association a eu lieu le mardi 18 septembre.
Pensez dès maintenant au certificat médical de non contre-indication à la pratique du qigong et de la gymnastique douce.

Et pour simplifier la paperasserie administrative, vous pouvez dès à présent vous inscrire en ligne sur cette page.

Rappel des tarifs

(L’adhésion annuelle à l’association de 30 euros est comprise dans les forfaits ci-après)

Ateliers à Carcassonne, Cazilhac ou Palaja
o forfait annuel 1 séance hebdomadaire de QiGong : 160 euros
o forfait annuel 2 séances hebdomadaires de QiGong : 180 euros

Tous les ateliers hebdomadaires (en général, 4 séances hebdomadaires)
o forfait annuel : 210 euros

Tarif réduit -30% sur forfait : moins de 18 ans, étudiants, chômeurs / rmi, 2ème inscrit (couple, enfants)

–––––––––––––––

le qigong

QiGong signifie littéralement travail sur les souffles, ou exercice sur l’énergie (à prononcer « tsikong »). C’est un ensemble de gymnastiques énergétiques, un art du mouvement, issu de la culture chinoise ancienne. Il cherche à restaurer ou à renforcer la circulation des souffles, l’énergie vitale du corps. La pratique régulière, à lʼopposé de toute vision de performance ou de compétition permet le retour du bien-être, une plus grande connaissance du corps et de son équilibre.

l’art des souffles

La notion de « Qi » ou « souffles » est aussi à comprendre dans le sens de respiration. C’est cette première fonction qui, dès la naissance, met en relation l’être humain avec son environnement extérieur. Tout naturellement, la première démarche en QiGong sera donc de chercher à coordonner la respiration avec les mouvements proposés. Par une mobilisation douce de tout le corps, il s’agit d’entretenir la vie, de la nourrir et non d’épuiser nos ressources dans une agitation frénétique. La pratique se fait dans le calme, en recherchant une présence intérieure, une conscience des mouvements internes. Sur tout ces points, le QiGong rejoint la gymnastique holistique. Là aussi, il s’agit d’une méthode globale, le travail sur la matière du corps se répercutant sur les plans plus subtils du psychisme et de l’esprit.

Cependant, à la différence de la gymnastique holistique, le QiGong s’inscrit dans le cadre de compréhension des mécanismes physiologiques proposés par l’énergétique chinoise c’est-à-dire la classification yin/yang, les méridiens, les points d’énergies, la relation macrocosme/microcosme.

là où va l’esprit va le Qi

La pratique du QiGong est avant tout une expérimentation personnelle, une écoute du ressenti interne. Le rythme de la respiration, le transfert lent et précis du poids du corps d’une jambe à l’autre, le jeu d’alternance des bras et des jambes concrétisent parfaitement la transformation dynamique du Yin et du Yang. Les positions statiques (Yin) nourrissent l’intérieur, consolident notre centre et la conscience de nous-même. Les mouvements (Yang) en conscience assouplissent les muscles, dénouent les articulations, massent les organes, fluidifient la circulation et calment ainsi le cœur qui est la demeure de l’esprit.

Le QiGong est également une préparation à toutes les disciplines sportives ou artistiques. Le travail sur le placement, la perception du corps, développe la concentration, la disponibilité et la créativité.

http://www.lepoint.fr/societe/l-equilibre-grace-au-qi-gong-30-05-2013-16…

http://www.jeuneparkinsonnews.com/2009/12/qigong-et-la-maladie-de-parkin…

daoyin

DǎoYǐn (Do-In en japonais). Ancien nom des pratiques désignées aujourd’hui par le terme qigong, c’est l’art de conduire l’énergie dans le corps (littéralement : guider et étirer). Le DǎoYǐn travaille sur la régulation de l’énergie. Parfois assimilable à un auto-massage, c’est alors un travail sur le corps qui utilise la pression, le tapotement et la friction des doigts, paumes, pouces et poings sur les trajets et points d’accumulation du Qi. Il permet le relâchement des tensions musculaires. Pratiqué régulièrement, le DǎoYǐn équilibre l’organisme ; le corps et l’esprit retrouvent liberté et bien-être.

http://www.doctissimo.fr/html/forme/remise-en-forme/articles/15294-do-in…