Méthode Ehrenfried à Carcassonne

La méthode Ehrenfried à Carcassonne est fondée sur l'éveil sensoriel et la prise de conscience. Sous la forme d'une gymnastique douce, à partir de mouvements simples, fluides et doux, c'est une méthode globale. Par la détente active, elle sollicite tout en finesse les muscles, les fascias et la respiration.  Issue des recherches de Lily Ehrenfried, la Gymnastique Holistique Ehrenfried (GHE) fait partie de l’éducation somatique. Ce travail sur le corps est la source de méthodes plus récentes (et beaucoup plus médiatisées). L'antigymnastique de Therèse Bertherat ou la méthode de libération des cuirasses de Marie-Lise Labonté lui doivent beaucoup.

Retrouver ici les horaires et tarifs
de la méthode Ehrenfried à Carcassonne

La pratique de la méthode Ehrenfried  peut être utilisée comme démarche transversale pour affiner les autres pratiques corporelles (yoga, qigong, arts martiaux, danse, chant, pratique musicale...). Les mouvements, les étirements et les auto-massages amènent à une détente et une belle tonicité. Le corps retrouve sa liberté de bouger et son équilibre selon les possibilités de chacun. Ainsi, aidée par la respiration, moteur du mouvement vivant, l'unité profonde du corps resurgit.

Méthode Ehrenfried à Carcassonne : trois axes de travail...

La recherche d'une respiration naturelle et spontanée n'est pas le seul vecteur de la méthode. La Gymnastique Holistique Ehrenfried oriente aussi sa recherche vers l'équilibre dans la verticalité. Cette verticalité est parfois compromise par le poids de la tête, une mobilité lombaire limitée, ou un mauvais placement des pieds. Enfin la notion de détente active est primordiale : celle-ci permet la disponibilité efficace et immédiate de toutes les articulations, sans crispation, ni mollesse. Ces trois axes de travail trouvent leur centre dans le bassin, et plus particulièrement dans le plancher pelvien ou périnée.

...et une pédagogie unique

Sans modèle imposé, la gymnastique holistique propose, grâce à une description orale, la réalisation d'un mouvement simple. À partir de cette proposition, chacun recherche le chemin intérieur qui facilitera le mouvement suggéré. Le pratiquant privilégiera également la qualité et le ressenti du mouvement à sa répétition. Cette recherche d'un mouvement global est entrecoupé d'une période de silence intérieur. Pendant celui-ci, l'information acquise se fixe dans la mémoire somatique et la détente continue son œuvre. Ainsi, la conscience corporelle s'affine dans le temps plus lent du corps. Ce dernier se modifie. Petit à petit, il se libère, s'aligne, se tonifie… Il est encore plus vivant.