TONIFIER LE CENTRE

Tonifier le centre : atelier de gymnastique holistique méthode du docteur Ehrenfried - Paul Siemen

atelier du samedi 29 février 2020

Tonifier le centre, c’est d’abord découvrir cette zone du corps trop souvent méconnue. Puis, une invitation à se déployer, dans la lenteur et la détente grâce à ce nouvel atelier de Gymnastique Holistique Ehrenfried. Il se déroulera sur deux temps indépendants (de 10h à 12h et de 14h à 16h). La méthode Ehrenfried, c’est une exploration corporelle éducative et préventive, à partir de gestes lents, d’étirements, d’auto-massages, pour retrouver plus d’indépendance, de mobilité, d’expressivité.

le centre : périnée, bassin, sangle abdominale…

La matinée permettra une approche du travail du périnée, ou plancher pelvien. Le périnée, on en parle beaucoup, mais on ne sait pas trop de quoi il s’agit. On dit qu’il est, suivant une étymologie fantaisiste, comme « autour du temple » peri naos ou encore, que nous « habitons autour » peri naios. Le périnée, c‘est « Hui Yin » (réunion des Yin) des pratiquants de qigong ou le « verrou de la racine » des yogis. La conscience de cette partie du corps est souvent vague, fragmentaire et son utilisation incertaine. Pourtant, la connaissance du fonctionnement de ce groupe de muscles est indispensable dans de nombreuses pratiques corporelles : yoga, qigong, pilates, chant, arts martiaux, danse… et évidement dans les actes de tous les jours. (Petit détail important : les hommes aussi ont un périnée… cet atelier n’est donc pas réservé qu’aux femmes !).

L’après-midi, nous explorerons, dans une détente active, l’espace situé au bas du ventre, limité en haut par le nombril, en bas par la pointe du sacrum, à gauche et à droite par les os iliaques et en arrière par la zone lombaire. C’est ici qu’est notre centre de gravité, en grande partie ceint par une structure osseuse qui le protège, mais aussi le rigidifie. Les chinois y situent un centre énergétique, appelé « l’océan des souffles » ou encore « le champ de cinabre » en référence à l’alchimie taoïste.

Dans la continuité de cette prise de conscience, nous mobiliserons en douceur, pour les réveiller, les articulations du bassin, les hanches, la charnière lombo-sacrée. Nous tonifierons la sangle abdominale, de manière intelligente, afin d’éviter les problèmes « d’hyperpression » et donc l’écrasement de la masse viscérale. Tous ces lieux, liés au périnée que nous aurons préparé le matin, sont impliqués dans les mouvements de la vie quotidienne. Ils ont un grand rôle dans notre stabilité, notre verticalité, nos déplacements. Ils déterminent notre aisance… ainsi que notre force intérieure.

…grâce à la méthode Ehrenfried.

Lily Ehrenfried a démontré l’importance du périnée dans les nombreux aspects de notre vie quotidienne. (Et donc bien avant les remarquables travaux de Bernadette de Gasquet ou de Blandine Calais Germain). Il est essentiel dans le placement du bassin et donc dans notre statique et nos mouvements. Encore avant elle, de nombreuses pratiques corporelles venues d’Orient ont mis l’accent sur la conscience et la stimulation de cette zone corporelle.

Prendre conscience du mouvement, sentir ce qui fait du bien pour retrouver une vraie mobilité, prendre le temps de ressentir, d’éprouver et non de brutaliser le corps… Tels sont les moyens proposés par la méthode Ehrenfried ou Gymnastique Holistique. Elle fut l’une des premières démarches occidentales à faire intervenir la relaxation, la sensation, la respiration… En cela, elle a ouvert la voie aux autres gymnastiques douces. Elle rappelle que l’être humain est un tout, du bout des pieds au sommet du crâne, de la surface de la peau aux plus profondes émotions.

Ici, l’élève ne travaille pas par mimétisme ou imitation. Rien n’est imposé, rien n’est programmé. Chacun est unique, et toute expérience ne peut être qu’individuelle. Dans les moments de silence intérieur, c’est à vous de sentir, ressentir, comment les mouvements corporels proposés mènent vers l’ouverture et l’allongement. Pratiquer la Gymnastique Holistique Ehrenfried c’est pouvoir changer sa façon de bouger. C’est modifier ses postures, ses habitudes gestuelles, en accord avec ses sensations profondes. Petit à petit, vous vous alignez, vous devenez flexibles, toniques… Vous êtes encore plus vivant.

Rendez-vous au « Chemin du Corps « 
25 rue d’Alsace à Carcassonne.
Inscription sur Talentschezmoi.fr
30 euros la matinée, 25 euros l’après midi.
Inscription pour le matin I Inscription pour l’après midi

atelier du samedi 18 janvier 2020

Libérer le geste - Atelier de Gymnastique Holistique Ehrenfried animé par Paul Siemen

LIBÉRER LE GESTE

Une invitation à se déployer, dans la lenteur et la détente dans un nouvel atelier de Gymnastique Holistique Ehrenfried. Il se déroulera, comme précédemment, sur deux temps indépendants (de 10h à 12h et de 14h à 16h). À partir de gestes lents, d’étirements, d’auto-massages, la méthode Ehrenfried est une exploration corporelle éducative et préventive pour retrouver plus d’indépendance, de mobilité, d’expressivité. Méthode complète en elle-même, elle peut aussi être utilisée comme démarche transversale pour affiner les autres pratiques corporelles (yoga, qigong, arts martiaux, danse, chant, pratique musicale…).

épaules, coudes, bras, mains…

Nous avons beaucoup à apprendre sur nos membres supérieurs, principaux « actionneurs » du geste et donc, source majeure de problèmes physiques. Ces membres sont peu connus en eux-mêmes : qui sait que les muscles fléchisseurs des doigts prennent racine au-dessus du coude ? Par ailleurs, nous oublions trop souvent qu’ils sont en étroite interdépendance avec le reste du corps. Dans des cas particuliers, on peut résoudre des crispations du cinquième doigt en apprenant à plier les genoux, car l’origine de la tension se situe là ! En dénouant localement une tension, on dénoue donc toute une chaîne musculaire qui coure des genoux aux doigts.

Il suffit d’avoir été blessé à l’épaule ou au coude, de souffrir de douleurs dans ces articulations, pour savoir que la main ne sert alors plus à grand chose. Après un immobilisation du bras ou de la ceinture scapulaire, le principal bénéfice ressenti est de retrouver la pleine efficacité de la main. Le bon usage de la main, la qualité du geste, c’est donc en premier lieu apprendre à utiliser tout le membre supérieur dans la mobilité de ses articulations (poignet, coude, épaule).

En fait, de la qualité musculaire, articulaire et nerveuse de notre corps entier dépend notre liberté de mouvement. Et par là même notre adaptation aux évènements de tous les jours. Les contractions répétées, les tensions inutiles mènent immanquablement à un raccourcissement général, à une perte de mobilité et de précision gestuelle. Ouvrir le corps et le libérer de ses tensions, c’est aider à s’ouvrir de tout notre être.

…grâce à la méthode Ehrenfried.

Prendre conscience du mouvement, sentir ce qui fait du bien pour retrouver une vraie mobilité, prendre le temps de ressentir, d’éprouver et non de brutaliser le corps… Tels sont les moyens proposés par la méthode Ehrenfried ou Gymnastique Holistique. Elle fut l’une des premières démarches occidentales à faire intervenir la relaxation, la sensation, la respiration… En cela, elle a ouvert la voie aux autres gymnastiques douces. Comme les autres pratiques que je propose (shiatsu, qigong…), elle rappelle que l’être humain est un tout, du bout des pieds au sommet du crâne, de la surface de la peau aux plus profondes émotions.

Ici, l’élève ne travaille pas par mimétisme ou imitation. Rien n’est imposé, rien n’est programmé. Chacun est unique, et toute expérience ne peut être qu’individuelle. Dans les moments de silence intérieur, c’est à vous de sentir, ressentir, comment les mouvements corporels proposés mènent vers l’ouverture et l’allongement. Pratiquer la Gymnastique Holistique Ehrenfried c’est pouvoir changer sa façon de bouger. C’est modifier ses postures, ses habitudes gestuelles, en accord avec ses sensations profondes. Petit à petit, vous vous alignez, vous devenez flexibles, toniques… Vous êtes encore plus vivant.

Rendez-vous au « Chemin du Corps « 
25 rue d’Alsace à Carcassonne.
Inscription sur Talentschezmoi.fr
25 euros les deux heures.
Inscription pour le matin I Inscription pour l’après midi

Guérir quand c’est impossible

« Guérir quand c’est impossible n’a rien d’insensé, puisque le possible en médecine est mesuré à l’aune du rationnel, en unités cartésiennes. La médecine possible est juste insuffisante. »

Antoine Sénanque

Ce qui est important, c’est de guérir, quelques soient les chemins de traverse que l’on emprunte. Antoine Sénanque, neurologue, évoque donc des voies alternatives aux autoroutes de la médecine conventionnelle actuelle, souvent protocolaire et industrielle. Il ne s’agit pas d’un ouvrage polémique. Plutôt un plaidoyer pour nous rappeler deux évidences : d’abord que l’être humain est plus qu’un puzzle d’organes ou un assemblage moléculaire et que le médecin n’est pas le seul à avoir son mot à dire dans le mystérieux processus de la guérison…

Savez-vous quelle question vous aurait posée Hippocrate si, vers 430 avant J.-C., dans l’Athènes de Périclès, vous étiez allé le consulter pour une maladie que personne n’arrivait à guérir ?
« Où avez-vous mal ? Quels sont vos symptômes ? »
Non. La première question d’Hippocrate aurait été :
« Qui êtes-vous? »

Antoine Sénanque

Antoine Sénanque, Guérir quand c’est impossible, Marabout 2018.

bai hui

Bai Hui Cent réunions – (DM20) – Vingtième point du méridien extraordinaire Du Mai (vaisseau gouverneur)

Localisation. À l’intersection de la ligne médiane et d’une ligne qui relie l’apex des oreilles, 5 cun en arrière de la ligne antérieure des cheveux ou 7 cun au-dessus de la ligne postérieure des cheveux. On peut aussi mesurer ce point comme étant 8 cun en arrière de la glabelle et 6 cun au-dessus de la protubérance occipitale externe.

Le nom Cent réunions illustre la localisation de ce point sur la couronne crânienne, qui est le lieu de croisement de tout le Yang Qi du corps. En Inde, la région de ce point s’appelle « Lotus au Mille Pétales » et évoque une même compréhension des énergies situées en haut de la tête.

Comme de nombreux points d’acupuncture, Bai Hui s’est vu attribuer, dans les textes classi­ques, toute une variété d’autres noms reflétant les différents aspects de sa nature. Le nom de San Yang Wu Hui (Les cinq réunions des trois yang) insiste sur le fait que Bai Hui est le point de croisement du vaisseau Gouverneur avec les trois méridiens yang de la Vessie, de la Vésicule Biliaire et du Triple Réchauffeur, de même qu’avec le méridien du Foie. D’autres noms comme Tian Shan (Montagne du ciel), illustre sa localisation au sommet du corps, et Gui Men (Porte du fantôme) son influence sur les troubles psycho-émotionnels.

Bai Hui (Cent réunions)
Bai Hui (Cent réunions)

Commentaires

Bai Hui, situé à l’apex de la tête, est le point le plus haut et donc le plus yang du corps. C’est pourquoi il a une forte capacité à réguler le yang, que ce soit pour faire descendre le yang excessif ou pour faire monter le yang faible.

Selon l’Ode pour élucider les mystères :  » Le ciel, la terre et l’homme représentent les trois puissances. Bai Hui se fait l’écho du ciel, Xuan Ji se fait l’écho de l’homme et Yong Quan se fait l’écho de la terre ». C’est en ouvrant Bai Hui qu’on peut arriver à mieux absorber l’énergie du ciel et c’est en se concentrant sur Yong Quan qu’on peut s’enraciner dans l’énergie de la terre.

Certaines pratiques de Qi Gong cherchent à faire monter le yang en se concentrant sur le dantian supérieur (soit Bai Hui, soit Yin Tang). Cette pratique est contre-indiquée en cas de plénitude de yang, car la tendance naturelle du yang est de monter à la tête. La plupart des pratiquants devrait donc commencer par savoir faire descendre le qi, soit dans le dantian inférieur, soit au point Yong Quan, et faire circuler le Qi dans le petit circuit céleste (le vaisseau Gouverneur et le vaisseau Conception) avant de se concentrer à l’excès sur le dantian supérieur.

Par la conscience de l’axe et de la localisation de Bai Hui, à partir de l’appui des pieds (Yong Quan) on projette le corps vers une meilleure verticalité. Les tapotements sur Bai Hui peuvent permettre de faciliter la montée du Yang, et donc de rester éveillé dans des cas de somnolence indésirable (par exemple en conduisant !).

Sources : Deadman et Al-Khafaji, Manuel d’acupuncture page 552.
Lade, Images et fonctions des points d’acupuncture.
et sur cette page des infos complémentaires.

yong quan

Yong QuanSource Jaillissante – (R1) – Premier point du méridien Zu Shao Yin (méridien du Rein)

Localisation : sur la plante du pied, entre le 2ème et le 3ème os métatarsien, à la jonction du tiers antérieur et des deux tiers postérieurs de la plante du pied. C’est le seul point d’un méridien sur la plante du pied et donc le point le plus bas du corps.

yong quan, R1

Le nom Source Jaillissante évoque l’énergie fraîche (Yin) et active de ce point. Il fait référence à sa localisation en tant que premier point du méridien des Reins, à partir duquel le Qi du Méridien circule vers le haut et vers l’extérieur comme sortant d’une source ou d’une fontaine.

Commentaires

Yong Quan nourrit le Yin. Yong Quan a un puissant effet de dispersion de la plénitude dans le haut (Yang) en « faisant revenir ce qui n’est pas enraciné à sa source ». Ceci se retrouve dans l’affirmation de l’Ode pour élucider les Mystères qui dit « Yong Quan fait écho à la terre ». Également dans les autre noms de ce point tels que « Montée de la terre » et « Passage de la terre » (Dichong). Il a un effet calmant extrêmement puissant sur l’Esprit. Il s’utilise en cas d’anxiété intense ou de maladies mentales comme l’hypomanie.

Yong Quan est un point important dans la pratique du Qi Gong. En dirigeant l’esprit vers Source Jaillissante ou en inspirant et expirant par ce point, on ancre et fait descendre le Qi dans le dantian inférieur (champ de cinabre) . On aide ainsi le corps à absorber l’énergie Yin de la terre. Cette pratique est particulièrement recommandée chaque fois que le Yang excessif se rebelle et monte au Cœur, au Poumon et à la tête.

Yong Chuan favorise la production de Yin et la descente du Yang. Vous pouvez donc le masser ou le chauffer avec un bâton d’armoise avant le coucher pour favoriser l’endormissement. Un remède de médecine populaire consiste à tremper les pieds dans de l’eau chaude salée une quinzaine de minutes avant de dormir.

Sources : Deadman et Al-Khafaji, Manuel d’acupuncture. Maciocia, les Principes Fondamentaux de la Médecine Chinoise. Lade, Images et fonctions des points d’acupuncture.
et sur cette page, un bon article et des infos complémentaires.

atelier du samedi 7 décembre 2019

liberté de la colonne vertébrale : un atelier de gymnastique holistique méthode du docteur Ehrenfried

LIBERTÉ DE LA COLONNE VERTÉBRALE

Un nouvel atelier de Gymnastique Holistique Ehrenfried sur deux temps pour améliorer et préserver la santé de la colonne vertébrale.

Une invitation à se déployer, dans la lenteur et la détente, du coccyx à l’occiput et des pieds à la tête. Cet atelier peut se savourer sur deux heures, ou mieux sur quatre heures, pendant lesquelles nous pourrons découvrir, ressentir et améliorer la mobilité du rachis.

détente, mobilité, équilibre…

La colonne vertébrale est posée sur le bassin. Elle supporte le poids du corps, et des charges beaucoup plus importantes, grâce à la succession de trois courbures physiologiques : lordose lombaire, cyphose dorsale, lordose cervicale. Chaque zone de changement de courbure, appelée charnière, devrait avoir une belle mobilité, être souple, s’adapter à chaque situation. Malheureusement les raccourcissements musculaires, les tassements vertébraux limitent nos mouvements et donc notre liberté gestuelle et posturale. La raideur provoque des douleurs qui, à leur tour, rigidifient le rachis. Ces douleurs peuvent s’étendre des vertèbres cervicales au coccyx. La zone lombaire est fréquemment atteinte et la lombalgie touche 84% des Français.

Depuis peu, les professionnels de santé ne cessent de le répéter : pour soulager les douleurs du dos, il est important de pratiquer une activité physique, il faut bouger. Mais il ne faut pas bouger n’importe comment : il s’agit de retrouver, dans le calme et la conscience, les mouvements qui vont nous aider. Principe de base : les mouvements sont utiles à condition qu’ils soient effectués en toute conscience et dans la détente.

…grâce à la méthode Ehrenfried.

Prendre conscience du mouvement, sentir ce qui fait du bien pour retrouver une vraie mobilité, prendre le temps de ressentir, d’éprouver et non de brutaliser le corps… Tels sont les moyens proposés par la méthode Ehrenfried ou Gymnastique Holistique. Elle fut l’une des premières démarches occidentales à faire intervenir la relaxation, la sensation, la respiration… En cela, elle a ouvert la voie aux autres gymnastiques douces. Comme les autres pratiques que je propose (shiatsu, qigong…), elle rappelle que l’être humain est un tout, du bout des pieds au sommet du crâne, de la surface de la peau aux plus profondes émotions.

Ici, l’élève ne travaille pas par mimétisme ou imitation. Rien n’est imposé, rien n’est programmé. Chacun est unique, et toute expérience ne peut être qu’individuelle. Dans les moments de silence intérieur, c’est à vous de sentir, ressentir, comment les mouvements corporels proposés mènent vers l’ouverture et l’allongement. Pratiquer la Gymnastique Holistique Ehrenfried c’est pouvoir changer sa façon de bouger. C’est modifier ses postures, ses habitudes gestuelles, en accord avec ses sensations profondes. Petit à petit, vous vous alignez, vous devenez flexibles, toniques… Vous êtes encore plus vivant.

Rendez-vous au « Chemin du Corps « 
25 rue d’Alsace à Carcassonne.
Inscription sur Talentschezmoi.fr
25 euros les deux heures.
Inscription pour le matin I Inscription pour l’après midi

le corps – Raphaël Noica

Nous vivons inconsciemment une hérésie : le dualisme. Nous pensons que l’esprit est autre chose que la chair et le sang, bien que ce soit dans cette chair et ce sang que nous recevions la grâce, bien que nous entendions dire dans les Écritures que ce corps-là tel qu’il est, doit devenir TEMPLE du Saint-Esprit. Voilà que le Psaume 50 mentionne le Sion et Jérusalem et, selon les philocaliques, ce Sion qui est justement notre cœur — où le Nom du Seigneur doit demeurer à jamais. Faites attention à ceci — et si ce que j’essaye d’exprimer est maladroit, j’espère que Dieu vous aidera à comprendre : une bonne assise dans notre corps est un acte spirituel. Bien comprendre notre chair et notre sang est un acte spirituel et nous met dans l’Esprit. Mais je ne saurais pas l’expliciter beaucoup plus, si ce n’est que, tant qu’on est dans une dichotomie entre la chair et l’esprit, on est dans un degré d’erreur de cette hérésie du dualisme, selon laquelle la chair est mauvaise et l’esprit est bon.

Hiéromoine Raphaël Noica

atelier du 9 novembre 2019

pied équilibre et mouvement - méthode Ehrenfried

Respirer des pieds à la tête

Samedi 9 novembre, je vous propose un nouvel atelier de Gymnastique Holistique Ehrenfried prévu sur deux temps indépendants. Vous pourrez ainsi explorer dans la détente les deux extrémités du corps et expérimenter leurs relations réciproques.

Le matin, vous prendrez conscience de l’importance des pieds et des membres inférieurs dans la mise en place de la verticalité et l’harmonie de toute votre structure. L’après-midi, nous nous intéresserons à la liberté du tronc cervical et à l’épanouissement de la tête, pour un meilleur relâchement des épaules et du bassin.

atelier du 9 novembre 2019 : le matin

Notre équilibre, notre verticalité, les mouvements du corps dans l’espace dépendent de la qualité des informations que nous récoltons. Il s’agira donc de s’éveiller à de nouvelles sensations par la redécouverte et l’amélioration des appuis, de la stabilité et de l’ancrage au sol, avec le soutien du plancher pelvien. Les exercices proposés seront volontairement simples et accessibles, pour vivre de nouveaux apprentissages et faciliter l’écoute intérieure. Mais les effets ne manqueront pas de vous surprendre : détente profonde, libération globale… Par un travail accompli dans la douceur et la lenteur vous permettrez à votre corps d’améliorer la construction de son équilibre et de son mieux-être.

atelier du 9 novembre 2019 : l’après midi

La colonne cervicale, relie la tête au tronc et la soutient par le jeu subtil des muscles et des vertèbres. Elle permet aussi mobilité et stabilité. C’est une structure fragile et complexe. Toute cette chaine à besoin d’un équilibre entre ces maillons. La trop forte tension ou la faiblesse de l’un aura des répercutions sur l’autre. Les tassements, les raccourcissements, les traumatismes nuisent a un placement optimal de la tête… sur les épaules ! Grace à la méthode Ehrenfried, en allongeant chaque muscle et chaque ligament, la colonne cervicale s’assouplit. Vous améliorez ainsi la construction de votre équilibre et de votre mieux-être. À partir du travail sur le pied, en passant par le basin, les épaules, puis la nuque, vous expérimenterez la réalité de cet axe vivant qui uni les pieds à la tête.

Rendez-vous au « Chemin du Corps « 
25 rue d’Alsace à Carcassonne.
Inscription sur Talentschezmoi.fr
25 euros les deux heures.
Inscription pour le matin I Inscription pour l’après midi

le corps produit continuellement du sens

Exister, signifie d’abord se mouvoir de manière intelligible pour soi et pour les autres dans un espace et une durée, transformer son environnement grâce à une somme de gestes efficaces, trier et attribuer une signification et une valeur aux stimuli innombrables de l’environnement grâce aux activités perceptives, livrer à l’adresse des autres une parole, mais aussi un répertoire de gestes et de mimiques, un ensemble de ritualités corporelles répondant avec un style propre aux attentes communes. C’est aussi traduire une affectivité à travers une manière d’être, des usages particuliers du visage et du corps. À travers sa corporéité, l’homme fait du monde la mesure de son expérience. Il le transforme en un tissu familier et cohérent, disponible à son action et perméable à sa compréhension. Émetteur ou récepteur, le corps produit continuellement du sens, il insère ainsi l’homme à l’intérieur d’un espace social et culturel donné.

David LE BRETON, Anthropologie du corps et modernité
PUF 2008, page 18

atelier du 28 septembre 2019

SAMEDI 28 SEPTEMBRE : 
PREMIER ATELIER COLLECTIF DE GYMNASTIQUE HOLISTIQUE EHRENFRIED DE LA NOUVELLE SAISON !
L’occasion idéale pour se plonger, dès la rentrée, dans une pratique fluide et détendue. Nous essayerons, au cours de cet atelier de deux heures, de développer les mouvements proposés en oubliant la notion d’objectif ou la recherche de la perfection. Sans chercher à en faire trop, sans professeur à imiter, juste installer son corps dans la détente… et lui laisser la possibilité de retrouver son propre chemin par le mouvement et la respiration.

Samedi 28 septembre, de 10h à 12h au 25 rue d’Alsace à Carcassonne. Inscription sur talentschezmoi.fr