Guérir quand c’est impossible

"Guérir quand c'est impossible n'a rien d'insensé, puisque le possible en médecine est mesuré à l'aune du rationnel, en unités cartésiennes. La médecine possible est juste insuffisante."

Antoine Sénanque

Ce qui est important, c'est de guérir, quelques soient les chemins de traverse que l'on emprunte. Antoine Sénanque, neurologue, évoque donc des voies alternatives aux autoroutes de la médecine conventionnelle actuelle, souvent protocolaire et industrielle. Il ne s'agit pas d'un ouvrage polémique. Plutôt un plaidoyer pour nous rappeler deux évidences : d'abord que l'être humain est plus qu'un puzzle d'organes ou un assemblage moléculaire et que le médecin n'est pas le seul à avoir son mot à dire dans le mystérieux processus de la guérison...

Savez-vous quelle question vous aurait posée Hippocrate si, vers 430 avant J.-C., dans l'Athènes de Périclès, vous étiez allé le consulter pour une maladie que personne n'arrivait à guérir ?
"Où avez-vous mal ? Quels sont vos symptômes ?"
Non. La première question d'Hippocrate aurait été :
"Qui êtes-vous?"

Antoine Sénanque

Antoine Sénanque, Guérir quand c'est impossible, Marabout 2018.