le corps – Raphaël Noica

Nous vivons inconsciemment une hérésie : le dualisme. Nous pensons que l'esprit est autre chose que la chair et le sang, bien que ce soit dans cette chair et ce sang que nous recevions la grâce, bien que nous entendions dire dans les Écritures que ce corps-là tel qu’il est, doit devenir TEMPLE du Saint-Esprit. Voilà que le Psaume 50 mentionne le Sion et Jérusalem et, selon les philocaliques, ce Sion qui est justement notre cœur — où le Nom du Seigneur doit demeurer à jamais. Faites attention à ceci — et si ce que j'essaye d’exprimer est maladroit, j'espère que Dieu vous aidera à comprendre : une bonne assise dans notre corps est un acte spirituel. Bien comprendre notre chair et notre sang est un acte spirituel et nous met dans l'Esprit. Mais je ne saurais pas l'expliciter beaucoup plus, si ce n’est que, tant qu'on est dans une dichotomie entre la chair et l'esprit, on est dans un degré d'erreur de cette hérésie du dualisme, selon laquelle la chair est mauvaise et l'esprit est bon.

Hiéromoine Raphaël Noica